Les Hommes

Retour Accueil | Histoire | Les hommes | Cuvier

Georges CUVIER (1769-1832)

Biographie

Georges CUVIER

Georges CUVIER

cliché SEHT, d'après l'original de ses collections " Recherches sur les ossements fossiles, Atlas, tome I, édition 1834".

Né à Montbéliard en 1769, décédé à Paris en 1832, Georges CUVIER fut remarqué en 1794 par Geoffroy SAINT-HILAIRE, qui, appréciant la qualité de ses travaux sur les Mollusques, le fit appeler à Paris où il le fit nommer suppléant du cours d'anatomie au Jardin des Plantes en 1795. Elu la même année membre de l'Académie des Sciences, il en devint Secrétaire perpétuel en 1803. En 1799, il remplaça DAUBENTON au Collège de France et en 1802, MERTRUD au Muséum d'Histoire Naturelle.

CUVIER posa en principe :

C'est en s'appuyant sur ces deux principes que le savant put déterminer des espèces disparues d'après quelques os brisés.

On peut le considérer comme le père de la paléontologie et le créateur de l'anatomie comparée. L'excellence de ses travaux et sa notoriété scientifique furent saluées par Napoléon 1er, Louis XVIII et Louis-Philippe qui le comblèrent d'honneurs.

Georges CUVIER et le canal de l'Ourcq

Dès que Pierre-Simon GIRARD, directeur du canal de l'Ourcq fût informé de la découverte d'ossements fossiles dans la tranchée du Bois Saint-Denis, il alerta Georges CUVIER. Ce dernier se rendit sur place, accompagné du minéralogiste Alexandre BRONGNIART. Sous la conduite de Pierre-Simon GIRARD, ils procédèrent à une analyse détaillée des terrains, dont il donne un relevé exhaustif des couches dans le tome 2 de l'Atlas de ses Recherches sur les ossements fossiles où il écrit : "en creusant le canal qui doit emmener les eaux de l'Ourcq dans cette capitale, on a déterré deux défenses et deux mâchelières des plus grandes que j'ai encore vues, en trois endroits différents de la forêt de Bondy. M. GIRARD, célèbre ingénieur et directeur de ce canal a bien voulu me les remettre pour les déposer en ce Museum."

Ouvrages de Georges CUVIER

Bibliographie et sites Internet

REVEL, Hervé : Site du canal de l'ère glaciaire de Wurm à nos jours
in Bulletin de la Société d'Etudes Historiques de Tremblay, (1982) n° 7, p. 6-17.

www.atlas-patrimoine93.fr/pg-html/bases_doc/inventaire/fiche.php?idfic=073s079
(Page consultée le 30 juillet 2008)